« Printers are from hell » ou comment mettre fin à cette malédiction ?

Si vous ne connaissiez pas encore The Oatmeal, voici de quoi commencez sur un bon pied : l’auteur nous explique ici (très bien en plus) pourquoi les imprimantes sont si frustrantes dans leur (non) fonctionnement…

La suite se trouve ici (à voir car c’est drôle en plus !)…

Bref, j’étais intégralement en accord avec The Oatmeal et toutes les expériences que j’ai eu avec des imprimantes étaient, au mieux, frustrantes pour ne pas dire déprimantes…

Et puis, je suis tombé sur cet article :

The Printer We Need

Printers: They don’t work. Here’s my wishlist for one that might.

Et, franchement, Anil Dash (l’auteur de cet article) a parfaitement raison : si on savait se contenter d’une imprimante simple (pas de couleurs, seulement du N&B, etc.), nos soucis avec les imprimantes seraient bien moindre. Donc, je me suis mis à la recherche de cette imprimante « raisonnable donc idéale »… et je crois l’avoir trouvé !

Depuis quelques semaines, j’ai raccordé à notre réseau local un Ricoh SP150 et j’en suis très satisfait. La SP150 est une petite laser N&B toute simple : il n’y a pas de chargeur, pas de wifi, elle ne fait rien d’autre que d’imprimer en N&B et il n’y a pas même de réceptacle… mais ça marche et elle ne coûte que 60 euros !

Ce contenu a été publié dans Ce blog, Références. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire