07- Chapitre sept – ERP & Unix

Voici les illustrations en rapport avec le contenu du chapitre 7 – « ERP & Unix« …

Quatre des cinq fondateurs de SAP (de gauche à droite) en 1975 : Klaus Tschira, Hasso Plattner, Dietmar Hopp et Hans-Werner Hector.

Plus sur SAP à http://fr.wikipedia.org/wiki/SAP_(entreprise)

Un écran typique de SAP R/2 (ici, encapsulé dans une émulation de terminal sous Windows).

Plus sur SAP R/2 à http://en.wikipedia.org/wiki/SAP_R/2

Une des toutes premières versions de R/3 tournant sous Unix Motif. Prévu sur AS/400, SAP R/3 fut d'abord développé sous Unix... Où il fonctionnait bien mieux que sur IBM AS/400 !

Un exemple de passage de R/2 à R/3 : cela repose sur Windows mais ce n’est pas très graphique pour autant !

Soyons justes : SAP fait tout de même quelques efforts en matière d’interface utilisateur, il y a même une version Web désormais !

Plus sur SAP R/3 à http://en.wikipedia.org/wiki/SAP_R/3

Les ordinateurs supportant la première version de Multics. Multics a été le système qui a inspiré les créateurs du tout premier Unix...

Plus sur Multics à http://en.wikipedia.org/wiki/Multics

Les cow-boys Dennis Richie et Brian Kernighan (debout) utilisant un PDP-11. Le nom Unics fut suggéré par Brian Kernighan en 1970 suite à un jeu de mot "latin" avec Multics ; "Multi-" car Multics faisait la même chose de plusieurs façons alors qu’Unics faisait chaque chose d’une seule façon ». Ce nom fut par la suite contracté en Unix (pour au final être déposé sous le nom UNIX par AT&T), cependant personne ne se souvient de qui est à l’origine de la modification du "cs" en "x". Brian Kernighan est aussi le coauteur (avec Dennis Ritchie justement) d’un livre de référence sur la programmation en C (que l’on nomme « le Kernighan and Ritchie » souvent abrégé K&R.

Plus sur Brian Kernighan à http://en.wikipedia.org/wiki/Brian_Kernighan

Ken Thompson à gauche et Dennis Ritchie à droite. L’essor d’Unix est très fortement lié à un langage de programmation, le C. À l’origine, le premier Unix était rédigé en assembleur, puis Ken Thompson crée un nouveau langage, le B. En 1971, Dennis Ritchie écrit à son tour un nouveau langage, fondé sur le B, le C. À l’instar d’Unix, C était conçu pour être agréable, sans contraintes et souple. Aux laboratoires Bell, le mot a circulé, et ces outils ont attiré l’attention, jusqu’à être renforcés, en 1971, par une prime remportée par MM. Thompson et Ritchie.

Plus sur Thompson et Ritchie à http://en.wikipedia.org/wiki/Ken_Thompson_(programmer) et http://en.wikipedia.org/wiki/Dennis_Ritchie

Le premier logo de la distribution BSD. L’Université de Californie à Berkeley (UCB) est à l’origine de l’une des plus anciennes branches d’Unix, BSD (Berkeley Software Distribution). Au début de 1977, Bill Joy réalise la première Berkeley Software Distribution.

Plus sur BSD à http://fr.wikipedia.org/wiki/BSD

Le principal créateur de BSD : Bill Joy (également cofondateur de Sun, entre autres !).

Plus sur Bill Joy à http://fr.wikipedia.org/wiki/Bill_Joy

La "généalogie" de l’évolution des différentes versions d’Unix. Dans la pratique, UNIX avait déjà tellement de variantes panachées de BSD et de System V que peu de personnes savaient vraiment où était le standard, ni même seulement si quiconque en avait défini un. Il faut dire que les versions d’Unix étaient vraiment nombreuses !

Plus sur Unix à http://fr.wikipedia.org/wiki/Unix

Les logos des principales (à ce jour) distributions de GNU/Linux. Nombreuses mais moins incompatibles entres elles que les anciens Unix des constructeurs !

Plus sur GNU/Linux à http://fr.wikipedia.org/wiki/Linux

Linus Torsvalds, le principal artisan et animateur derrière cette formidable réussite qu’est GNU/Linux.

Plus sur Linus Torvald à http://fr.wikipedia.org/wiki/Linus_Torvalds

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.