15- Chapitre quinze – Les moteurs de recherche

Voici les illustrations en rapport avec le contenu du chapitre 15 – « Les moteurs de recherche »

De gauche à droite : Terry Semel (PDG de Yahoo jusqu'en 2007), Jerry Yang et David Filo, les deux fondateur de Yahoo. Si la compagnie a été l'un des piliers des débuts du Web, elle a perdu de sa force, notamment en se focalisant trop sur le concept de portail au détriment de la recherche Web.

Le site Yahoo en 1995. Le concept était d'offrir un "annuaire" du Web en répertoriant manuellement les sites Web intéressants. La page de garde s'est considérablement complexifiée depuis.

Plus sur Yahoo à http://en.wikipedia.org/wiki/Yahoo!

Le français Louis Monier, le père d'AltaVista. Travaillant chez DEC, il a utilisé la puissance du DEC Alpha pour indexer plus de pages Web que quiconque auparavant. Utilisé comme vitrine technologique pour Digital, AltaVista a comme Yahoo été séduit par le concept du portail.

AltaVista en 1998. Contrairement à Yahoo qui indexait le Web manuellement, AltaVista a opté pour l'approche opposée qui consistait à indexer le Web automatiquement.

Plus sur AltaVista à http://fr.wikipedia.org/wiki/AltaVista

De gauche à droite : Eric Schmidt (PDG de Google), et les fondateurs Sergey Brin et Larry Page. Google est devenu un géant en fournissant un moteur de recherche plus puissant que ce qui existait, à une époque où tout le monde délaissait la recherche Web.

Plus sur Google à http://fr.wikipedia.org/wiki/Google

Stanford a joué une grande importance dans le développement et le succès de la Silicon Valley. Son réseau de connexions a permit à de nombreux étudiants talentueux de trouver d'autres talents ainsi que le capital pour lancer leur startup.

Plus sur Stanford à http://en.wikipedia.org/wiki/Stanford_University

Bill Gross, l'homme qui a trouvé le modèle économique moderne du Web. Si peu de personnes n'ont entendu parler de Gross, il n'en n'a pas moins révolutionné la dynamique du Web et a sans le vouloir contribué au succès financier de Google. Ironiquement, le fait qu'il ait découvert son modèle économique très tôt a handicapé sa compagnie, GoTo.com.

Plus sur Bill Gross à http://en.wikipedia.org/wiki/Bill_Gross

Jonathan Abrams, fondateur de Friendster, le premier gros réseau social. Mais fort de son succès et trop obnubilé par l'idée de devenir le prochain Google, Friendster s'est trop dispersé et a mit trop de temps à corriger les problèmes de stabilité de son site Web. Laissant le champ libre à MySpace.

Plus sur Friendster à http://en.wikipedia.org/wiki/Friendster

Tom (Anderson), "l'ami" que tout nouvel utilisateur de MySpace avait d'entrée. Alors que le but de Friendster était de mettre en contact les utilisateurs (on pouvait contacter les gens jusqu'à un certain degré de séparation), MySpace s'est démarqué en permettant à ses utilisateurs d'exprimer leur créativité en personnalisant leur page perso, ouverte à tous. La culture musicale de la compagnie ont fait que de nombreux groupes de musique amateur ont utilisé MySpace comme moyen de promotion.

Plus sur MySpace à http://en.wikipedia.org/wiki/MySpace

Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, semble avoir trouvé la formule gagnante en termes de réseau social. Friendster vous permet de vous mettre avec les connexions de vos connexions. MySpace vous permet d'exprimer votre créativité face au monde entier. Facebook s'est focalisé sur la facilité de pouvoir suivre vos contacts avec un "mur" regroupant toutes les dernières nouvelles.

Plus sur Facebook à http://en.wikipedia.org/wiki/Facebook

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.