Pourquoi « cow-boys contre chemin de fer » ?

Aux débuts du Far West, les cow-boys étaient ceux qui acheminaient le bétail. Puis, au fur et à mesure que l’ouest des Etats-Unis s’est civilisé, on a commencé à transporter le bétail dans des trains. Et les compagnies de chemin de fer on peu à peu remplacé les cow-boys.

On observe ce phénomène dans la plupart des industries. Elles sont tout d’abord créées par des cow-boys, des entrepreneurs qui ont parfois bouleversé les conventions établies sans demander aucune autorisation. Mais au fur et à mesure que leur industrie a grandi, des structures se sont construites. Des réglementations se sont mises en place. Les compagnies ont du passer de plus en plus de temps à planifier chaque mouvement. Les entrepreneurs ont cédé la place aux PDG professionnels. En d’autres termes, les cow-boys ont été remplacés par les chemins de fers.

Sauf pour l’informatique qui semble faire tout à l’envers. Ce marché a en effet commencé par être dominé par des géants « chemins de fer » tels qu’IBM, Remington Rand ou Honeywell. Et ce n’est qu’ensuite que les cow-boys sont arrivés – et ont réussi à parfois remplacer les chemins de fer !
Quasiment tous les géants de l’informatique actuels – Microsoft, Apple, Google, Facebook, Amazon.com – ont commencé dans les années 70 pour les plus vieux, les années 2000 pour les plus jeunes, et ont été créés par des entrepreneurs dans leur garage.

Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut dénigrer les entreprises « chemin de fer » au profit des « cow-boys ». Les deux ont leur place en informatique. Les « chemin de fer » permettent d’avoir des produits et services stables. Les « cow-boys » permettent d’explorer de nouvelles voies. Même si les rapports entre les deux sont parfois tendus.

Notre livre raconte leur histoire…

Cowboys contre chemin de fer ou que savez-vous vraiment de l’histoire de l’informatique ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.